Accueil » L’Ukraine est-elle en guerre?
Green-Planete

L’Ukraine est-elle en guerre?

la guerre en Ukraine est-elle inévitable?

la situation en Ukraine et tendu et Le bras de fer entre la Russie et les Occidentaux s’intensifie. Dissuasion par la diplomatie, sanctions économiques, figure autoritaire de Vladimir Poutine. Viktor Ianoukovytch (soviétique) a mit le pays a mal en quittant sa fonction de président en 2014 remplacer par Volodymyr Zelensky.

En plus de trois ans, la guerre (Conflit ukrainien et russe) a fait dix mille morts et vingt mille blessés et aucune solution ne semble aujourd’hui réellement possible. Le pays est toujours profondément touché et divisé entre pro-russes et pro-européens. La situation s’enflamme et le gouvernement de Kiev refuse catégoriquement de reconnaître les territoires séparatistes de l’Est du pays.

l’Ukraine est souvent en guerre un conflit qui ne s’est jamais éteint

À chaque poussée des russe, les pays d’Europe redécouvre la situation sécuritaire de l’Ukraine. Celle-ci n’a pourtant jamais connu de réelle paix depuis 2014. Le conflit dans le Donbass est considéré comme étant dangereux pour le peuple Ukrainien. Sur la durée, malgré des cessez-le-feu plus ou moins respecté, il n’a pourtant jamais cessé, connaissant des évolutions plus ou moins cycliques, comme en témoignent les violations du cessez-le-feu rapportées par l’OSCE.

En dépit des très nombreux efforts déployés par le format des membres de Normandie, aucune solution n’a pu étre trouvée. plusieurs raisons, dont la plus importante réside dans le refus de la Russie de Vladimir Poutine de venir à la table des négociations.

Depuis 2014, Moscou affirme ne pas être partie prenante du conflit à Donbass et n’avoir à ce titre donc aucune légitimité dans les négociations consacrées spécifiquement au sort de la région celles-ci, affirme-t-elle, doivent se tenir entre les autorités de Kiev, et les séparatistes à la tête des « Républiques populaires » autoproclamées de Donetsk et Lougansk . Le Kremlin campe fermement sur leur position, tandis que l’Ukraine et les Occidentaux l’accusent d’offrir un large soutien militaire à ces territoires.

Une population Ukrainienne résignée mais combative

Guerre ukraine

De son côté les Dirigeants ukrainiens garde la tête froide. Il n’y a dans cette approche aucune maladresse, mais surtout le souhait de ne pas aggraver la situation qui est déjà plus que tendu.  les Ukrainiens semblent bien résignés aux intentions des russes, et ne pas à s’attendre un soutien massif de la part des Européens (Occident) et des Américains, malgré la mise en alerte des troupes américaines en Europe. Ils ont rappelé que tout débordement devait être prise en compte et non divisée.

l’Ukraine compte un grand nombre de vétérans et de volontaires qui sont prêts à prendre les armes. En espérant que la situation n’ira pas jusqu’au point de non-retour et que la rationalité l’emportera sur l’irrationalité du déclenchement d’une guerre. Quelle que soit les progrès dans les semaines à venir, la tension est plus que palpable et mérite que toute la communauté y consacre toute son attention.

Des attaques cyber contre l’Ukraine en guerre

Un virus a été dissimulé sous les apparences d’un « rançongiciel » il a été découvert le samedi 15 janvier, par l’entreprise de Bill Gates « Microsoft ». Des douzaines d’entités gouvernementales, situés en Ukraine, ont été infectés par un logiciel malveillant. Mais en réalité, ce virus a été programmé exprès pour détruire toutes les données sur les systèmes. Ce code malveillant semble avoir était déployé au sein des systèmes informatiques ukrainiens « peu après l’échec des négociations entre la Russie et l’Otan

La découverte de l’existence de cette cyberattaque contre l’Ukraine intervient un jour après que 70 sites internet d’institutions ukrainiennes comme celui du ministre des Affaires étrangères, ou le ministre du conseil de Défense et de la Sécurité. Les pirates informatiques ont ajouté à la page d’accueil de ces portails infecté du virus des textes affirmant que les Ukrainiens devaient « avoir peur et s’attendre au pire ».

Kiev accuse un groupe en Biélorussie d’avoir mené à bien cette opération. Mais, les autorités ukrainiennes ont fini par rajouter que ces groupes de hackers avaient surement agit sur ordre des services russes. Moscou à donc catégoriquement nié toute implication dans ces attaques.

Quelle est la réaction des Occidentaux face a la guerre en Ukraine?

Le refus catégorique de l’Allemagne de livrer des armes à l’Ukraine et surtout d’apporter un soutien militaire dans le Kyiv Post. Le site ukrainien anglophone, connu pour avoir une grande ligne pro-occidentale, publie une opinion de Iuliia Mendel, ancienne conseillère de la présidence ukrainienne. L’autrice pointe du doigt les relations que la France a avec la Russie, ainsi que la méconnaissance du conflit au « Donbass » et l’attitude que l’Allemagne a concernant le gazoduc Nord Stream. Mais pour Iuliia Mendel, que l’Allemagne et la France négocie avec la Russie est un échec des politiques ukrainiens.

La situation aujourd’hui de la guerre en Ukraine

Malgré l’accord de Minsk de 2016, le Donbass et l’Est de l’Ukraine subissent un blocus économique et toujours des attaques. Un rapport accablant de l’ONU pointe la responsabilité des séparatistes et de Kiev et rappelle ainsi que ce conflit aurait fait plus de 10 000 morts.

les Ukrainiens sont divisés et quant au sort des régimes séparatistes. Le gouvernement a adopté un nouveau plan de « réintégration » visant à faciliter le contact avec les Ukrainiens qui vivent a l’Est du pays. Cependant, ce nouveau plan est très critiqué et certains mouvements demandent la rupture des relations avec les territoires séparatistes.

 

 

 

 

One Comment

Laisser un commentaire