Accueil » Le NFT et l’environnement?
Le NFT

Le NFT et l’environnement?

L’engouement pour la blockchain concerne les jetons non-fongibles Renouvelable , appelés NFT, mais la communauté qui réalise les conceptions NFT a commencé à réagir. Alors qu’il y a beaucoup de personnes qui sont captivés par le potentiel de profit de ces art numériques, il y en a d’autres qui ont commencé à raconter l’histoire d’un monstre pour l’environnement. Mais qu’il soit considéré comme un profit financier ou un désastre écologique, il ne fait aucun doute que beaucoup de personne considèrent les NFT comme la pointe et peut-être l’avenir en matière d’art numérique.

Le problème avec ce genre de technologie est l’impact qu’il peut avoir sur l’environnement , en particulier à l’ère du changement climatique, de la compensation carbone. Les artistes qui sont de fervents défenseurs de l’environnement ont récemment commencé à s’éloigner des NFT, même là où cela pourrait leur coûter des millions de dollars de revenus. Ces artistes prétendent que l’impact environnemental des NFT est tout simplement trop important.

Pour ceux qui viennent d’être initiés dans cette forme d’art numérique, nous allons examiner ce qu’est un NFT et comment nous pouvons décider si leur impact environnemental est justifié ou non.

Qu’est-ce qu’un NFT ? et pollue t-il l’environnement?

Depuis la création des NFT en 2014, une grosse communauté de créateurs a commencé à se développer, une nouvelle façon donc de se faire connaître du grand public et de vivre de son art pour les artistes. Il faut savoir que les NFTs peuvent prendre n’importe quelle forme, un contrat de mariage, une œuvre, des équipements pour des personnages de jeux vidéo, les possibilités sont donc infinies. Le record du monde de l’œuvre qui s’est vendue le plus cher revient à l’artiste Beeple avec «Everydays the first 5 000 days », vendue à 69,3 millions de dollars !!

Il faut savoir que Les NFTs ne se limitent pas seulement à la spéculation sur des œuvres d’art numériques. En mars 2021, c’est un couple d’employés de l’entreprise COINBASE (une plateforme en ligne sécurisée qui est spécialisée dans l’achat, la vente, et le stockage de crypto) qui a scellé son union à travers la blockchain. Ils ont créé un NFT sous forme d’anneaux qui fusionnent pour représenter leur amour, et un contrat intelligent basé sur la Blockchain Ethereum afin de valider leur union numériquement.

Les deux anneaux sous forme de NFT resteront donc éternellement enregistrés sur le registre et public du réseau Ethereum, et visibles dans les wallets des jeunes mariés. Ainsi, d’une manière générale, n’importe quel objet virtuel ou physique peut devenir un NFT, qu’il s’agisse d’art, d’un contrat ou de musique. Les œuvres numériques sont potentiellement duplicables, les transformer en NFT permet de les certifier comme étant des œuvres originales.

Y a t’il une empreinte carbone qui pollue l’environnement dans les NFT ?

Un bilan carbonne ou une empreinte carbone est tout simplement une estimation de tout le carbone émis lors du processus de création et de consommation d’un produit. Selon le produit, le processus peut être radicalement différent. Par exemple, lors de la fabrication d’une bouteille en verre, S’agit-il de matières premières ou de matériaux recyclés ? Quel type d’énergie a été utilisé dans le processus de fabrication? Que contient réellement la bouteille et comment sera-t-elle transportée ? Toutes ces choses auront donc un effet sur l’empreinte carbone ou réduire les émission de carbone

.

Pour le cas des NFT, il y a un certain nombre d’étapes dans le processus qui n’ont pas d’empreinte carbone connue, et il existe très peu d’études de recherche sur le sujet. Cela dit, Digiconomist , un site Web qui examine les conséquences involontaires des tendances numériques, a développé un indice de consommation d’énergie Ethereum  qui estime l’empreinte carbone d’une seule transaction Ethereum à 37.29 kg de CO2 (en mars 2021).

pourquoi tout le monde investi dans le NFT ?

NFT et l'environnement

Il faut savoir que ces derniers mois, les acteurs, les artistes, les footballeurs et surtout les influenceurs ont investi de très grosses sommes d’argent dans les NFT. C’est pourquoi les ventes des NFT peuvent atteindre des chiffres astronomique.

En 2022, les millionnaires et les milliardaires sont prêts à dépenser des fortunes pour obtenir des NFT. C’est pourquoi aujourd’hui, le marché du numérique en 2022 est très florissant. D’ailleurs, on estime que le bitcoin a créé plus de 100 000 millionnaires. Et le fait que les NFT soient devenus un phénomène en mars n’est pas un hasard. En effet, c’est à ce moment-là que le bitcoin a atteint les 60 000 dollars.

conclusion ?

En fin de compte, l’énergie consommée pour les NFT ne représente qu’une petite partie de toutes les émissions mondiales. C’est même une petite fraction totale utilisée dans les seules blockchains. Et pourtant, nos actions dans le futur pour les NFT refléteront le type d’état d’esprit nécessaire si nous voulons réussir à inverser le changement climatique.

Mais la bonne nouvelle est que bon nombre des solutions potentielles aux problèmes d’émissions de carbone observés avec les NFT sont déjà en cours d’élaboration. Et bien qu’aucune solution ne soit encore trouvée en 2022, de nombreux artistes, sportif et même des écologistes sont optimistes concernant les NFT.

Pour plus d’informations sur le sujet de l’environnement retrouvez notre article qui traite sur la pêche excessive

 

 

 

Laisser un commentaire